Parti socialiste : Pourquoi la refondation sera longue mais nécessaire…

Par
Maxime des Gayets

Membre des Instances nationales
du Parti socialiste
Conseiller régional d’Ile-de-France

Qu’il est difficile d’être socialiste. Six mois après une séquence électorale – et humaine – catastrophique, notre Parti se remet lentement en mouvement pour préparer son prochain congrès.

Perçu comme la formation politique la plus impopulaire, marginalisé dans le débat public, secoué par les départs tactiques, le Parti socialiste peine à attirer les regards comme l’espoir. Et ce n’est plus désormais que dans l’action persistante de ses élus locaux et dans la loyauté salutaire de ses militants qu’il arrive à trouver le peu de souffle nécessaire pour se rappeler au souvenir des Français.

Lire la suite de cette contribution…
https://www.dropbox.com/s/8u4gvwuzb7fytbf/Refondation-MDG.pdf?dl=0